Voici mon année 2008 à moi que j’ai vécu dans ma vie qui m’est mienne, en musique :

Première constatation, elle n’est pas exceptionnelle, il y a eu certes de bons albums sortis en 2008 mais rien qui vous fout une claque. Lorsque je regarde mes charts de last.fm je comprend mieux, les albums que j’attendais je les ai finalement moins écouté que leurs prédécesseurs, c’est vrai pour Why?, Girls in Hawaii, ou The Kooks. Ou alors j’ai finalement découvert des artistes de 2007, soit MGMT et Yeasayer, mais là rien d’anormal, faut juste laisser le temps aux sherpas de me livrer les paquets TCP-IP. Trêve de blablatage, le classement :

Dans la catégorie, meilleurs énième album : Only by the night de Kings of Leon ainsi que Alopecia de Why?.

Dans la catégorie, dans la force de l’âge : The Inevitable Rise and Liberation of NiggyTardust! de David Bowie suivi de près par Electric Warrior de T.Rex, collé par Sonic Youth, poursuivi par My Bloody Valentine.

Dans le Grégorie, qui a sorti un album cette année mais que finalement celui de 2005 est meilleur : For Hero: For Fool de Subtle.

Dans la catégorie, bon album mais qu’on écoutera pas tous les jours parce que bon voilà : Third de Portishead.

Dans l’allégorie du chat, album de 2007 écouté en 2008 : Oracular Spectacular de MGMT et All Hours Cymbals de Yeasayer.

Dans la catégorie, je le met pas, mais en fait si parce que je bouge la tête en l’écoutant tout en écrivant ce billet : Partie Traumatic de Black Kids.

Et le prix spécial du jury : For Emma, Forever Ago de Bon Iver. Que je vous souhaite à tous.

Publicités